Vous êtes déjà connecté au SSO, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié

Maïs ensilage : les points de vigilance avant la récolte

Actualité14/09/2020

L’ensilage de maïs reste aujourd’hui le fourrage principal dans nos rations vaches laitières. Si son potentiel ne fait aucun doute, encore faut-il qu’il soit bien valorisé

  • Ensiler au bon moment : viser 32 à 35% de matière sèche

L’objectif est d’atteindre 32 à 35 % de matière sèche le jour de l’ensilage pour obtenir le meilleur compromis rendement / conservation / valeur alimentaire. Pour déterminer la date approximative d’ensilage, il est possible d’observer la date de floraison femelle (sortie des soies sur 50% des pieds de la parcelle) et d’ajouter entre 60 et 80 jours selon la précocité de la variété et les sommes de températures de l’année.

  • Longueur de coupe : pas de réglage unique, rien ne doit-être fait au hasard

Le réglage pour la longueur de coupe de votre ensilage de maïs est un choix propre à votre exploitation et non un réglage unique. Elle sera fonction du :

  • stade récolté du maïs ensilage (taux de matière sèche et état de la plante).
  • mode de reprise et de distribution de la ration.
  • type de ration (part de concentré, nature des fourrages présents).

 

Exemple : élevage équipé d’une automotrice avec vis horizontale avec reprise fraise ration avec plus de 4 kg de concentrés et présence d’autres fourrages

 

 

Attention aux coupes trop longues

Plus la coupe est longue, plus il y a de risque d’avoir des grains insuffisamment éclatés (en ensilage conventionnel). De même, un hachage top long combiné à un taux de matière sèche élevé pénalisera le tassement du silo. En ensilage conventionnel, il ne faut pas dépasser 18 mm.

  • Des grains pulvérisés

Quelle que soit la longueur de coupe et la matière sèche le jour de la récolte, il est conseillé de pulvériser les grains afin d’assurer une bonne valorisation de l’amidon du grain.

Le jour de la récolte, afin de juger de la qualité de l’éclatage du grain, vous pouvez effectuer le « test de la bassine » en vous munissant d’un seau.

  • Versez 1 à 2 litres d’ensilage fraichement récolté dans un seau d’eau. Attendez quelques instants que les grains sombrent au fond. Eliminez les fragments de feuilles qui surnagent, puis l’eau. Recueillez et examinez la taille des grains éclatés.

Ce test vous permet d’ajuster si nécessaire le réglage de la machine.

  • S’assurer d’une bonne qualité de hachage 

L’observation visuelle (remorque ou silo) est indispensable dès les premières remorques (éviter le premier tour plus hétérogène) pour s’assurer d’une bonne qualité de hachage et pour détecter d’éventuels grains non éclatés. Les ajustements éventuels seront à communiquer au chauffeur de l’ensileuse (Tableau).

Vos conseillers Littoral Normand sont à votre disposition pour vous aider à déterminer la longueur de coupe adaptée à votre élevage.

 

Olivier VERON

Nutritionniste – Littoral Normand

 

Préparer son chantier d'ensilage (vidéo)

Contactez l'auteur

Certifications :