Vous êtes déjà connecté au SSO, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié

L'observatoire de l'herbe : "Patience est mère de sûreté"

Actualité12/09/2022Agriculture Biologique, Observatoire de l'herbe, PrairiesBovins lait, Bovins viande

L’Observatoire normand existe depuis près de 20 ans. Cette année, il recense les mesures sur 30 sites. Les partenaires restent Elvup, Littoral Normand, les lycées agricoles, les fermes expérimentales de la Blanche Maison et de l’INRAE du Pin, la Chambre d’Agriculture de Normandie et des éleveurs et éleveuses qui partagent leurs mesures.

Les données partielles du réseau de pousse en Normandie montrent un léger redémarrage de la pousse des secteurs plus et mieux arrosés que les autres.

 

Il n’aura échappé à personne que le printemps et l’été 2022 auront mis les cultures en difficulté. Entre stress thermique et stress hydrique, les prairies ont souffert. Les pluies tant attendues en août et septembre, pour envisager une repousse automnale, auront été hétérogènes en quantité et localisation.

Aujourd’hui, quelques sites présentent plus de 10 jours de stocks sur pied (en 100% pâturage) quand d’autres voient les prairies tout juste reverdir. La « mise à l’herbe » devra être lente pour ne pas impacter la repousse et assurer un minimum de pâturage jusqu’à ce que le manque de portance y mette fin pour l’année 2022.

Quid de la fertilisation cet automne dans les zones correctement arrosées ces dernières semaines, pour stimuler la pousse et la valeur alimentaire ?

 

Emilie TURMEAU

Elvup

 

Contactez l'auteur

Certifications :