Vous êtes déjà connecté au SSO, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici

La détection précoce des mammites, un facteur clé de la réussite du traitement

Actualité13/05/2020Santé animale, Qualité du laitBovins lait

Plus une mammite est détectée rapidement, plus ses chances de guérison augmentent. Un retard de 24 heures fait rapidement chuter la probabilité de guérison bactériologique de 90% à 50%. Quelques pratiques simples permettent de réaliser ce dépistage précoce.

L’observation systématique des premiers jets pendant la préparation de la mamelle permet de détecter une modification de l’aspect du lait ou la présence de grumeaux.  Cette observation sera préférentiellement réalisée dans un bol à fond noir.

Ce test doit être complété par un examen visuel de la mamelle. Un quartier gonflé doit alerter car une mammite aigüe ne commence pas forcément par un changement d’aspect du lait mais plutôt par une inflammation.

Pour les éleveurs équipés de robots, la conductivité du lait permet d’alerter sur une modification de la composition du lait. L’éleveur doit donc surveiller quotidiennement les données fournies par le logiciel du robot.  

Le thermomètre permet de détecter les grosses hyperthermies et d’adapter le traitement. Une mammite à 38°c ou à 40°C ne nécessite pas la même attention.

Le suivi régulier des comptages cellulaires permet lui aussi de repérer toute augmentation.

 

En cas de doute, on peut compléter ces observations par le CMT (California Mastitis Test), encore appelé Test au Teepol.

La réalisation de ce test est très simple. Il faut d’abord éliminer les premiers jets, ensuite on mélange, à parts égales, dans une coupelle prévue à cet effet du lait et un détergent. Au contact du détergent, les cellules sont lysées, l’ADN cellulaire est libéré. Plus le nombre de cellules est important, plus la viscosité du mélange augmente. Le degré de gélification ainsi obtenu peut être défini sur une échelle de notes (CF. Tableau). Cet outil sert à détecter les quartiers atteints d’infection subclinique.

Attention à la péremption du produit, il est à utiliser dans un délai de 6 mois après ouverture et aux conditions de stockage.

 

Tableau - Interprétation visuelle du Test au Teepol

Aspect

Score

Infection

Comptage cellulaire moyen (x103/mL)

Valeur

Croix

Consistance normale couleur grise

 

 

Absente

100

Léger gel disparaissant après agitation couleur gris violacé

1

+/-

Risque d’infection par un pathogène mineur

300

Léger gel persistant, filaments grumeleux couleur gris violet

2

+

Mammite subclinique

900

Epaississement immédiat, amas visqueux au fond de la coupelle

3

++

Mammite subclinique

2 700

Gel épais, consistance du blanc d’œuf couleur violet foncé

4

+++

Mammite subclinique à la limite de l’expression clinique

8 100

 

Il est recommandé de faire ce test après un résultat de comptage cellulaire afin de déterminer le ou les quartiers responsables mais aussi avant le tarissement pour s’assurer qu’il n’y a pas d’infection dans les quartiers.

 

Ces pratiques sont très simples à mettre en place, facile à réaliser, peu onéreuses. Elles doivent être réalisées de façon systématique. Pour les élevages où il y a de nombreuses personnes qui réalisent la traite, ne pas hésiter à mettre en place des protocoles écrits.

 

Jean Pierre MASSOZ - Littoral Normand

Vétérinaire Conseil - Référent qualité du lait

Certifications :