Vous êtes déjà connecté au SSO, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié

Bâtiment : Si les bétons glissent, les vaches faiblissent #2

Actualité22/02/2021

Bon nombre de bâtiments ont déjà des années de service. Au fil du temps, les couloirs bétonnés qui ont déjà été rainurés deviennent glissants. Les passages des vaches et les passages répétés des racleurs usent les bétons.

Et sur des bétons déjà rainurés qui sont usés ?

La scarification des bétons est une opération qui permet de reprendre l’intégralité de la surface du béton pour lui redonner un pouvoir de friction important. Cela revient à marteler le béton sur toute sa surface pour le rendre agressif. Cette intervention permet de redonner une seconde vie à des bétons usés. Elle peut se pratiquer notamment après un rainurage ayant de l’âge. A l’inverse, le rainurage d’un béton déjà scarifié est impossible.

Cette intervention est très efficace du point de vue du pouvoir de friction. Les animaux retrouvent des appuis très stables. Cela permet aussi d’intervenir sur des bétons dont la qualité est insuffisante pour un rainurage de qualité. Cependant, il est conseillé de ne pas réaliser d’interventions de parage avant cette opération. L’agressivité que retrouve le béton aura un rôle abrasif important sur les cornes des sabots par la suite.

Un élément important réside dans le nettoyage du chantier après cette opération. La scarification laisse des quantités très importantes de débris de formes très anguleuses qui pénètrent bien dans les onglons. Il faut donc effectuer un balayage intense suivit d’un lavage au jet important de tout le couloir pour ne pas laisser de débris.

Pour limiter l’agressivité du béton envers le racleur, vous pouvez demander de laisser quelques bandes non scarifiées. Une bande de 50 mm de large non traitée tous les 50 cm permet de supporter les volets des racleurs et ainsi de ne pas les rogner trop vite en direct sur le béton scarifié. Notons ici que les passages très répétés des racleurs provoquent une forte usure des bétons en surface, les rendant glissants.

Et la neutralisation des bétons ?

A chaque intervention sur des bétons, la neutralisation est une étape importante. La scarification de bétons anciens fait ressortir une couche de béton neuve après intervention. Il est donc important de reprendre une étape de neutralisation sur des vieux bétons où vous allez intervenir.

Cette étape sur des vieux bétons peut sembler superflue, mais en rapport avec le coût qu’elle représente et la sécurité qu’elle redonne, sortez votre vinaigre ! Pour neutraliser, il suffit de répandre à l’arrosoir une solution d’eau et de vinaigre blanc à raison de 10% de vinaigre.

 

Stanislas DESVOIS

Référent Expert Robot de Traite – Littoral Normand

Contactez l'auteur

Certifications :