Vous êtes déjà connecté au SSO, vous pouvez vous déconnecter en cliquant ici
Mot de passe oublié

#1- Résultats technico-économiques 2020-2021 : les grandes tendances

Actualité22/11/2021Technico-économique, RepèresBovins lait

Littoral Normand édite tous les ans la brochure « Résultats Technico-Économiques » qui est une synthèse de la dernière campagne laitière issue de la collecte des données de vos exploitations. Nous allons au cours des prochaines semaines vous présenter ces références pour vous aider à mieux situer votre exploitation par comparaison aux différents groupes, vous permettre d’en faire une bonne analyse et par conséquent de construire un plan d’action avec votre conseiller.

La ferme Littoral Normand 2020– 2021

Pour la dernière campagne laitière, la ferme Littoral Normand est constituée de 117 ha de SAU avec 31 ha de cultures de ventes. Les 86 ha de surfaces fourragères se composent de 30 Ha de maïs ensilage, 54 ha de prairies et 2 ha d'autres fourrages assolés (luzerne, méteil…).

Le nombre d’UGB totaux s’élève à 164, avec 143 UGB lait (87% des UGB totaux) dont 85 vaches laitières. On observe une stabilité de la répartition des troupeaux par race. La taille des troupeaux de vaches laitières progresse (+ 2 VL) et le volume de lait produit par exploitation également (+ 28 000 kg de lait). Aujourd’hui, 17% des exploitations de Littoral Normand produisent plus de 1 million de litres de lait (Graphique 1).

 

Graphique 1 – Répartition des exploitations selon le volume produit 

Le chargement a été de 1,97 UGB/ha de SFP. Ce chargement reste élevé compte tenu d’une année fourragère 2020 marquée par des épisodes de sécheresse. A l’échelle de Littoral Normand, le rendement moyen de l’ensilage de maïs se situe à 14,3 T MS/ha et celui de l’herbe à 6,8 T MS/ha.

 

Le prix d’équilibre 

Le prix d’équilibre permet de couvrir l’ensemble des charges de l’exploitation et la rémunération de la main-d’œuvre. Pour les clôtures 2020, le prix d’équilibre est de 362 €/1 000L comparé aux 386 €/1 000L du prix de vente moyen du lait, il y a donc une marge de sécurité (capacité d’autofinancement) de 24 €/1 000L. Le niveau de rentabilité (% EBE/Produit) est de 28% (Graphique 2) soit une baisse de 1 point comparé à 2019 et le niveau moyen des annuités est stable. Cela a dû permettre d’améliorer les trésoreries, cependant, les disparités sont importantes entre les 25% meilleurs et les 25% moins performants comme le montre le graphique.

 

Graphique 2 : EBE/UMO et EBE/produit (clôtures comptables 2020)

 

La marge sur coût alimentaire

La marge sur coût alimentaire est à 282 €/1 000L, elle baisse de 4 €/1 000L lors de la dernière campagne laitière 2020/2021 mais se situe à + 20 €/1 000L si nous prenons la moyenne de ces dernière années (Graphique 3). Cette baisse a surtout été observée en début de campagne laitière avec un prix du lait moindre comparé à la campagne précédente.

 

Graphique 3 – Evolution de la marge sur coût alimentaire annuelle

 

Fabien BREGEAULT

Référent Chef Produit Technico-Economique – Littoral Normand

Contactez l'auteur

Certifications :